Mes 9 conseils incontournables pour économiser sur le prix de votre site Internet

1- Éviter les prestataires vous offrant un site web gratuit ou un site web avec formule d’abonnement

Je ne citerai pas de noms mais ils pullulent partout en France. Vous avez d’ailleurs déjà peut-être fait l’objet d’un démarchage téléphonique par une entreprise. Ceci est leur force… ils proposent un prix mensuel dérisoire mais vous êtes liés avec eux pour un minimum de 24 ou 48 mois en régle général. A la sortie vous avez payé votre site 2 fois voire 3. Et pour finir, si vous souhaitez rompre le contrat à l’issu de cette période vous n’en serez même pas propriétaire !

 

2- Choisir votre nom de domaine et votre hébergement avec votre prestataire c’est mieux

Il y a une croyance qui est de penser que choisir son nom de domaine est facile…parce que l’on pense en premier lieu à se faire plaisir. Néanmoins, cela peut s’avérer une grave erreur si on mal anticipé et réflechi à cela.

Ce qu’il faut éviter :

  • Prendre un nom de domaine similaire à un nom de domaine déjà existant. Exemple : Si www.monsiteweb.fr existe déjà, ne misez surtout pas sur un nom de domaine comme www.mon-site-web.fr ou www.monsiteweb.com. Cela n’apportera que confusion entre votre entreprise et celle de l’autre nom de domaine et cela pourrait être plus que dommageable pour votre activité.
  • un nom de domaine à rallonge
  • un nom de domaine avec trop de tirets

Mes conseils :

  • Un nom facile à retenir
  • Pensez mobile et l’auto correction des smartphones, il doit être facile à taper
  • Ajouter un mot clé : même si aujourd’hui l’impact sur le référencement est moindre, il peut y avoir du sens selon votre activité)
  • Etre exportable, vérifier qu’il n’a pas de connation négatives dans d’autres pays (si vous visez l’étranger)
  • Acheter le .fr .com et .net

 

3- Comment bien choisir son prestataire

Vous avez aujourd’hui différents types de prestataires :

  • – Vous-même :

Il y a aujourd’hui sur le net, une offre plurielle de services de création de site web en ligne gratuitement ou pour des sommes modiques.

       Les avantages :

  1. Peu cher
  2. Lié à un abonnement à vie et non propriétaire de votre site web (selon certains prestataires)

      Inconvénients :

  1. Temps de formation qui peut être très long selon votre niveau
  2. Erreurs de débutants
  3. Site web peu professionnels
  4. Risques qu’il ne soit pas ergnomique ni responsive
  5. Risques d’une mauvaise maintenance en cas de problèmes
  • – Le Freelance :

Plurisdisciplinaire, il offre une large palette de compétences. Néanmoins, si un de vos besoins est manquant, il aura probablement un associé ou partenaire qui apportera une solution à ce manque.

       Ses avantages :

  1. Flexibilité, réactivité: Etant indépendant, il n’est pas soumis à un 35 heures comme un salarié
  2. Coût réduit par rapport à une agence
  3. Proximité : Il a une grande faculté d’adaptation, d’écoute et d’échange avec son client

      Inconvénients :

  1. Délai de livraison pouvant être long
  2. Vérifier ses réalisations, son expérience car certains puvent ne pas être fiables

 

  • – L’agence web

Elle réunit tout un tas de collaborateurs qui permettent d’offrir un panel complet de services

       Ses avantages :

  1. Son expertise
  2. Le professionnalisme

       Inconvénients :

  1. Délai de livraison pouvant être long
  2. Très chère
  3. Risque de n’être qu’un client de plus, pas assez de considération

 

  • – Les SSII ou ESN

Moins connues que les 2 autres, ces entreprises offrent aussi leur service de création de sites internet. Néanmoins, si vous avez besoin d’un site vitrine, ce n’est pas à ce genre d’entreprises qu’il faut s’adresser.

     Avantages :

  1. Experte dans les sites web complexes
  2. Experte en conseil

       Inconvénients :

  1. Pas les plus compétentes au niveau design et/ou référencement
  2. Coût très très cher

 

4- Un cahier des charges

Ne faites pas l’impasse sur le cahier des charges ! Il permet de poser vos idées et vos besoins. Même détaillé un minimum, il permet d’expliciter votre besoin et dans le même temps de cerner rapidement les capacités techniques du prestataire.

 

5- Rédiger vos contenus

En rédigeant vous-mêmes vos contenus, la facture va forcément s’alléger ! En effet, demander à votre prestataire de le faire va lui demander un temps à considérer et forcément le temps c’est de l’argent. Il est fortement conseillé de le faire vous-même sans négliger le référencement naturel, n’hésitez pas à élaborer une statégie de mots clés à l’aide d’outils tels que Google Keyword Planner par exemple. N’essayez pas d’ailleurs de copier vos concurrents, Google s’en rendra compte et vous verrez votre site web pénalisé !!!

 

6- Choisir un template

Que votre site web soit réalisé via WordPress, Prestashop, Magento ou qu’il soit sur mesure, choisir un template (modèle) permettra de gagner en temps de conception de design. Les prix se situent entre 30 et 200€ selon certains CMS, mais cela restera toujours moins cher que la réalisation des maquettes de chaque page par votre prestataire. Votre prestataire sera tout de même là pour vous conseiller dans le choix de ce template car il faut prendre en compte la notoriété de la société éditrice, sa qualité, l’ergonomie, s’il est SEO friendly, bref une multitude de critères à ne pas négliger lors de cette étape.

 

7- Chercher des photos libres de droit

Il existe pléthore de site web vous offrants des images de qualités et libres de droit. N’hésitez pas chercher des photos qui correspondent à votre activité avant même de réaliser votre site internet. Cela fera gagner du temps à votre prestataire. N’oubliez pas qu’il est impératif que vos photos soit en HD (minimum 1920px de large). Privilégiez aussi les photos en format paysage.

 

8- Se former

Un prestataire doit vous proposer une formation à l’utilisation de site. Certains offrent même un guide détaillé. Ne négliger pas non plus cette étape car cela vous permettra d’être autonome et de ne pas dépendre de votre prestataire pour corriger ne serait-ce qu’une faute d’orthographe.

 

9- Avoir un site web sécurisé

En pariant sur une maintenance, vous aurez l’esprit tranquille. Certes, cela représente un budget au départ, mais en anticipant les risques de piratages ou bug impliquant la perte de vos données votre bourse se trouvera allégée d’une dépense de dépannage technique qui peut s’avérer coûteuse.

 

A lire sur le même thème  6 outils gratuits pour organiser des visioconférences