Créer un site ecommerce : le guide complet

Créer un site ecommerce vous permet d’atteindre un large éventail de clients, 7j/7j et 24h/24. Cependant, l’ouverture d’une boutique en ligne nécessite une préparation. Quel type de site web devez-vous choisir ? Qui peut le créer ? Quelles sont les mentions obligatoires à inclure ? Voici un aperçu des questions à se poser avant de se lancer.

1/ Préparation et cahier des charges du projet de création d’un site ecommerce

Définissez votre concept de vente en ligne et ciblez votre marché : avant de commencer à créer votre boutique en ligne, réfléchissez à ce que vous voulez vendre et à qui vous voulez le vendre. Cela vous aidera à choisir un nom de marque et un modèle de boutique en ligne adaptés à votre entreprise. En suite, il y a évidemment une phase de préparation. Il est indispensable de rédiger un cahier des charges afin de liste vos besoins et les fonctionnalités spécifiques que doit comporter votre site, ainsi vous pourrez avoir une estimation des coûts avant de commencer le projet. N’hésitez pas non plus à réaliser un budget prévisionnel ainsi qu’un business plan pour affiner votre projet et vos décisions.

 

2/ Quelle solution pour la création de votre boutique en ligne ?

Si vous souhaitez créer un site e-commerce, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez :

  • Utiliser une plateforme de vente type marketplace comme Amazon ou youy autre marketplace adapté à votre activité
  • Faire appel à un freelance ou une agence ecommerce pour créer un site personnalisé à partir de zéro ou avec des solutions type PrestaShop, Woocommerce ou Magento
  • créer une boutique en ligne à l’aide d’une application prête à l’emploi et auto-hébergée comme Shopify
  • Le réaliser vous-même à partir d’un CMS
  •  

3/ faire appel à un prestataire pour créer votre site ecommerce ?  Prenez vos dispositions

Si vous choisissez de faire appel à un prestataire de services, freelance ou agence, veillez à garder le contrôle de l’animation et de la mise à jour du contenu de votre site internet. Repassez aussi tous les points du devis ensemble pour qu’il n’y ait pas de malentendu et mauvaises surprises. Votre prestataire est un allié mais suivre votre projet, être réactif et collaborer en intelligence sera gage de réussite entre les deux parties. 

agence web montpellier

4/ Quel nom de domaine pour votre site ?

Choisissez un nom de marque et un nom de domaine : votre nom de marque et votre nom de domaine doivent être liés et faciles à retenir. Il est fortement recommandé de déposer le nom de domaine choisi dans l’extension nationale du pays cible (un nom de domaine en .fr pour la France) mais aussi .com (extension générique) » .net (premier niveau générique). En effet, obtenir les 3 est un moyen de s’assurer qu’aun concurrent ou activité proche de la votre ne vous parasitera.

Vérifiez que le nom de domaine que vous souhaitez utiliser n’est pas déjà pris . Si c’était le cas, il faut peut être alors repenser votre nom de marque.

5/ Quelles mentions obligatoires doivent apparaître sur votre boutique en ligne?

1/ Une page de mentions légales avec les informatons suivantes :

la raison sociale et sa forme juridique, l’adresse, le montant du capital social pour une société ou bien votre nom, votre prénom et votre domicile si vous êtes microentrepreneur ou entrepreneur individuel

une adresse mail et un numéro de téléphone

le nom du responsable de la publication

le numéro d’inscription au registre et du commerce et des sociétés (RCS) et le numéro de TVA intracommunautaire

les coordonnées de l’hébergeur du site

2/ Les conditions générales de vente (CGV) : prix en euros TTC, modalités de paiement, frais et délais de livraison, droit de rétractation, modalités de retour etc.

6/ Quelles solutions de paiement choisir ?

Il est important de proposer plusieurs modes de paiement, en fonction de vos clients. Si vous visez un marché international, il est nécessaire de s’adapter aux habitudes de votre clientèle cible. Veillez donc à proposer des modes de paiement fréquemment utilisés dans les pays concernés.

Quoiqu’il en soit, en France ou à létranger, il est plus qu’important d’offrir une sécurité sans faille et sans risque de fraude.

Il existe les moyens de paiements classiques :

  • la carte bancaire
  • le chèque
  • le virement bancaire ou postal
 

Néanmoins, de nombreux prestataires proposent aujourd’hui différents moyens de paiement qui méritent réflexion. En effet, vous pourrez y gagner au niveau des frais qui sont moins onéreux qu’une banque traditionnelle, mais aussi sur la facilité et la fidélisation client. Il s’agit toujours d’un paiement carte bleue mais différentes solutions sont proposées (liste non exhaustive) :

  • Le paiement en plusieurs fois avec Alma sans aucun risque d’impayé
  • Le paiement en 4 fois sans frais avec Clearpay
  • Avec Hipay, vos clients pourront régler leurs achats en 150 devises différentes
  • Mollie vous aide à vous développer à l’international en localisant les méthodes de paiement.
Plus d’informations sur les solutions de paiements

7/ Choisir les modes de livraison

Vous devez choisir un mode d’expédition adapté à votre produit et compétitif par rapport à ceux de vos concurrents. Les clients seront dissuadés d’acheter chez vous s’ils doivent payer trop cher pour la livraison, d’autant plus s’ils peuvent obtenir le même produit chez un autre commerçant pour moins cher et que la livraison est gratuite.

8/ Ergonomie et parcours client de votre site ecommerce

Le succès d’une boutique en ligne dépend aussi de son catalogue de produits et de l’ergonomie générale du site web. En effet, il est important de bien organiser vos références, d’intégrer des filtres afin de pouvoir trier les produits facilement, surtout s’ils sont nombreux, rédiger des descriptions « vendeuses » et optimisées pour Google, intégrer des photos de très bonne qualité avec mise en situation du produit. Réaliser un parcour client simple et rapide afin d’éviter les abandons de panier. Plus le site est riche et apporte une valeur ajoutée face à vos concurrents plus il est susceptible d’avoir des ventes.

9/ Référencement naturel et/ou payant pour lancer votre boutique en ligne

Souvent opposées, il s’agit pourtant de deux stratégies de référencement qu’un chef d’entreprise peut combiner astucieusement pour augmenter sa visibilité sur Google.

Dès la création de votre site internet et sa mise en ligne, Il serait judicieux de commencer tout de suite à créer des campagnes publicitaires (référencement payant) afin d’obtenir du trafic ciblé. Dans le même temps, rien n’empêche de construire votre stratégie de référencement naturel. C’est un travail sur long terme, mais réalisé dès le départ, vous gagnerez du temps par la suite.

Conclusion

Vous voilà sensibiliser et avertit sur ce qu’implique d’avoir un projet de création de site internet ecommerce. Allez-vous vous lancer ?

Vous souhaitez plus d’informations détaillées sur la création d’un site ecommerce ? Contactez-nous

Partager

Facebook
LinkedIn
Pinterest
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Les plus populaires